« 9 ans de galère pour avoir été distributeur de neuf cegetel* ! ». Philippe Fontfrède, un ancien distributeur telecoms repasse à l’offensive. Face au repreneur SFR.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Businessman Shouting Through Megaphone stock photo

« 9 ans de galère pour avoir été distributeur de neuf cegetel* ! ». Philippe Fontfrède, un ancien distributeur telecoms repasse à l’offensive. Face au repreneur SFR.


Se reporter à la rubrique « la charte du blog telecoms et comment me joindre ».


Communiqué de presse – Lyon, le 21 juin 2010.


Après avoir tout perdu autour de lui pour avoir été distributeur telecoms de neuf cegetel*, Philippe Fontfrède, un ancien distributeur telecoms repasse à l’offensive. Face au repreneur SFR.


Dans le cadre de relations commerciales, l’impossibilité de faire rémunérer le travail accompli en 2001 par sa société, une modeste SAS lyonnaise de trois personnes, pour le compte de neuf cegetel* a depuis des conséquences dramatiques et très dommageables au niveau personnel, familial, professionnel, humain et financier.


Les causes sont multiples, en voici les « principales » :


1/ tromperie « volontaire » sur la « nature » du contrat de distribution, un contrat d’agent commercial très « grossièrement » déguisé,

2/ non-respect « volontaire » des obligations qui incombent, de fait, au statut d’agent commercial,

3/ non-respect « volontaire » des deux seules obligations contractuelles qui incombaient à l’opérateur telecoms vis à vis de son agent commercial (modalités de facturation et de règlement du travail effectué + devoir d’information sur la santé de l’opérateur telecoms),

4/ non-règlement « volontaire » du travail dûment effectué pour l’opérateur telecoms,

5/ non-application « volontaire » du contrat,

6/ « pressions » diverses et multiples de la part des hauts dirigeants de neuf cegetel* dans le cadre de la relation de « distribution telecoms » mais « aussi » dans le cadre d’engagements personnels strictement indépendants (administrateur actif de la Ficome + fondateur d’une modeste association l’ADTITE + gestionnaire de son activité entrepreneuriale).


SFR, le repreneur venant aux droits de neuf cegetel*, hérite donc de la gestion d’une situation dramatique. En sera-t-il digne et honnête pour sa part ?. Evoquerait-il encore de ne rien savoir ou de ne rien connaître ?. La réponse appartient à SFR.


La justice et la presse sont saisies.


« J’ai bien failli « disparaître » et tout à disparu autour de moi » explique Philippe Fontfrède le créateur et développeur du site « le blog telecoms » http://telecoms.zeblog.com/. « Tout ça pour avoir été distributeur telecoms de neuf cegetel*, pour avoir rencontré ses hauts dirigeants et « espéré » que « tout travail mérite salaire » ?. Non seulement je n’ai pu faire payer un travail dûment effectué pour le compte de neuf cegetel* mais en plus, j’ai subi des pressions multiples des hauts dirigeants de neuf cegetel* entre l’été 2004 et début 2006 !. Je ne devais surtout plus me défendre mais agir selon leur bon vouloir et selon leurs intérêts. Mais qui sont-ils pour se donner un droit de « vie » ou de « mort » sur une société, sur « ma vie » et sur celle de « ma famille » ?. A votre avis, je vis « comment » depuis ?. De ça, presque tout le monde s’en moque bien. Et de ma famille ?. On prend, on utilise puis on jette. Et malheur à celui qui oserait demander et défendre son dû !. Et qu’ai-je pu attendre de la justice même lorsque début 2006, à bout de souffle, j’ai « appelé à l’aide » ?. Faut-il aussi s’étaler sur le sujet ?. C’est indécent. Un seul défenseur avait identifié notre problème, la « non-application » de notre contrat : je comprend pourquoi il ne fallait surtout pas nous laisser aller en Cassation !. Que dire de ceux qui encore aujourd’hui, dans les conséquences de cette sale histoire, en profitent encore ?. Faut-il aussi parler d’eux ?. La cause est choquante. Sa défense l’est aussi. Et qu’en pensent donc les plusieurs dizaines d’anciens distributeurs telecoms évincés depuis 2001 ?. A ce jour, leur disparition forcée pour des raisons sensiblement identiques « n’empêcherait » plus la réouverture de procédures juridiques sur ce motif, même plusieurs années après. Que feront-ils pour leur part puisqu’ils ne savent pas encore qu’ils vont pouvoir le faire ?. Et « comment » le faire. Pour ma part, mon affaire n’en restera surtout pas là. Elle est étayée par les propres écrits de l’opérateur et de différents protagonistes. Dont les hauts dirigeants de neuf cegetel*. Vont-ils encore la nier, se contredire ou la combattre ?. Parce qu’ils l’ont « lâchement » combattue pendant plusieurs années !. En toute impunité d’ailleurs. Et en silence. Je me réserve la possibilité d’organiser ultérieurement une conférence de presse et de produire les principaux écrits des protagonistes. Dont ceux des hauts dirigeants de neuf cegetel*. Qui ne le comprendrait pas après 9 ans de galère et de vies piétinées ?. Ai-je enfin le droit de me défendre ?. On va vite le savoir ! ».


Contact Presse : Philippe Fontfrède

Rubrique « la charte du blog telecoms et comment me joindre ».

ps : * neuf cegetel = nom générique suite aux rachats successifs depuis 2001 et avant revente à SFR.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »