le blog telecoms relaie “SFR, repreneur de neuf cegetel, attaqué par un distributeur telecoms et administrateur de la Ficome : acte 3″,

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

confident and friendly business man portrait - isolated over a white background stock photo

le blog telecoms relaie “SFR, repreneur de neuf cegetel, attaqué par un distributeur telecoms et administrateur de la Ficome : acte 3″,

copie d’un courrier envoyé, seule la reproduction de l’adresse ne figure pas,

” Philippe FONTFREDE Frank CADORET

(…………) SFR

(…………) Tour Séquoia

1, place des Carpeaux

92915 Paris la Défense Cedex

Recommandé avec AR Le 3 janvier 2011

Monsieur,

Je fais une suite rapide à votre réponse datée du 3 novembre 2010, celle ci faisant écho à mon courrier daté du 20 octobre 2010. Cette réponse se veut claire et généraliste, ma réponse personnelle et très détaillée va suivre ultérieurement. Soyons en bien assurés.

Cela fait bientôt 10 ans que l’ensemble des opérateurs rachetés par neuf telecom, devenu neuf cegetel puis SFR, « ignore » les problèmes créés et entretenus auprès des nombreux réseaux de distributions indirects tout en en rejetant la faute sur les intervenants rachetés. Ce que vous faites à nouveau dans vote courrier cité ci dessus.

Sauf erreur de ma part, SFR vient aux droits de neuf cegetel et d’autres opérateurs acquis antérieurement. SFR a assumé et devra assumer sa responsabilité y compris au niveau de la responsabilité pénale.

Je reprends un extrait de mon dernier courrier :

« Il n’est pas concevable que l’on méprise et tente de tromper une personne qui a été un « collaborateur » efficace injustement déchu de ses différentes activités toutes strictement indépendantes les unes des autres (entrepreneur, distributeur telecoms, administrateur bénévole de la Ficome élu démocratiquement par ses pairs et fondateur bénévole d’une association l’ADTITE) et qui n’en reste pas moins un client fort « insatisfait » à titre personnel ».

Puisque SFR ne veut pas assumer la responsabilité qui lui incombe, je vais donc être contraint de défendre mes propos en les étayant grâce aux faits et propres écrits produits par vos collaborateurs et ceux issus des rachats antérieurs. Ceux-ci se doivent d’être transmis à la justice et mis à la disposition de tous les moyens permettant leur diffusion. Ce qui, après avoir vu sa vie et celle de ses proches « piétinées », semble la moindre des choses. Qui n’en conviendrait pas ?.

Pour rester généraliste dans ma réponse, me permettrez-vous de m’interroger sur ces trois points ?. Les réponses ne m’appartiennent pas mais sans doute illustrent-elles l’attitude mise en œuvre depuis 10 ans dans le secteur de la distribution telecoms, attitude à nouveau démontrée par SFR à l’égard de ceux qui indirectement ont œuvré au succès de la structure actuelle, ce dont j’ai aussi fait partie :

- selon votre réponse, SFR n’aurait pas à assumer son rôle dans les situations issues des rachats antérieurs. Mais alors, qu’en est-il alors de la décision rendue le 18/11/08 par la Cour de Cassation, à l’encontre de neuf cegetel et qui est favorable aux « agents commerciaux ». Dans les trois pourvois 07-16318, 07-16319 et 07-16320 datés du 18/11/08, SFR, repreneur de neuf cegetel, a « sans doute » depuis du assumer sa responsabilité auprès des trois « agents commerciaux » ?. Si ci ceux ci ne sont pas retournés devant chaque Cour d’Appel, un des aspects des jugements rendus, après avoir gagné contre neuf cegetel, devenu SFR, quelle pourrait en être la raison ?. Ces trois décisions ayant fait jurisprudence dans le secteur de la distribution telecoms comme SFR le sait parfaitement,

- selon votre réponse, SFR n’aurait pas à assumer son rôle dans les situations issues des rachats antérieurs. En opposition avec le point ci-dessus, mais alors, qu’en est-il alors de la « manière » dont SFR se « comporterait » depuis le rachat de neuf cegetel face à un très modeste « distributeur » qui depuis 2002 tente de voir que le travail dûment « fourni » lui soit « rémunéré » ?. Mon sentiment sur « ce » point, c’est que c’est tout simplement « scandaleux ». Symptomatique et « scandaleux »,

- SFR « semblerait » avoir « aussi » quelques soucis récurrents avec ses propres « distributeurs ». L’article du 10 novembre 2008 de Catherine Maussion sur le site Ecrans du groupe Libération intitulé « SFR, la franchise trop brutale » met en lumière les problèmes rencontrés par les 250 distributeurs franchisés indépendants de SFR : nature des contrats (salarié ou non, indépendant ou non, agent commercial ou non), procédures en cours sur la nature des contrats (un espace SFR a vu son contrat qualifié en contrat de travail ; SFR a fait appel et courant avril 2010, la Cour de Cassation devrait rendre son jugement ; quelles conséquences ?). Sur un total de plus de 800 distributeurs, éviction de 250 distributeurs franchisés indépendants annoncée par l’auteur de cet article, mais information non commentée ou démentie à ce jour, sauf erreur, par SFR. La presse en fait écho ; mais ce n’est pas tout. Fin 2009, quatre députés d’horizons politiques différents, ont questionné l’état sur SFR. Messieurs André Wojcichowski, Michel Liebgott, Jean Grelier et Bernard Gérard ont « manifestement » une très bonne connaissance de ce dossier. Seraient-ils les seuls ?. Ils ont appelé l’attention de l’état sur « la situation des franchisés de SFR qui « dénoncerait » de façon unilatérale les contrats passés avec SFR et qui les « conduiraient » la plupart du temps à déposer leur bilan ».

Puisque vous choisissez manifestement le conflit avec moi, le contraire m’eut étonné tant ce que j’ai du rencontrer m’a rendu plus « réaliste » donc un peu moins « naïf », sachez qu’après avoir failli « disparaître », je choisis « enfin » de sortir de mon silence « forcé » depuis ces années.

Vous comprendrez aisément mon propos ce jour et ce jusqu’au terme donné à cette très « scabreuse » affaire. Sans doute vais-je devoir encore « subir » la calomnie et autres multiples pressions ?. Pour ce qui serait du « mépris », SFR par votre réponse écrite, s’est déjà clairement exprimé sur le sujet.

Votre réponse et votre attitude n’honorent en rien SFR et reflète les pratiques développées dans le secteur de la distribution telecoms. Vous ne méritez pas d’avoir bénéficié du fruit de mon travail de distributeur telecoms et de mes engagements exercés à titre indépendant, je parle bien de mon rôle actif au sein de la Ficome, rôle reconnu aussi par écrit par vos anciens… collaborateurs !. SFR aurait donc perdu la mémoire ?. Un traitement efficace s’impose…

SFR ne saurait respecter sa responsabilité y compris pénale tout en feignant avoir quelque problème de « mémoire » ?.

Je rappelle à toutes fins utiles, qu’en créant ma société début 2001, la sas mytelecoms, je ne souhaitais que gérer et développer celle ci et sans doute d’autres sociétés. Que je ne voulais qu’être un bon père de famille, un bon compagnon aussi. Qu’en m’engageant à titre indépendant au sein de la Ficome, je ne voulais qu’être efficace pour le secteur des TIC. Ce que j’ai été puisque c’est reconnu dans différents « écrits ». Comment ai-je donc du en arriver à vivre et faire vivre un tel désastre aux miens ?.

Ce n’est pas à un simple « distributeur » telecoms que votre réponse s’adresse mais « aussi » à un administrateur de la Ficome, reconnu pour son engagement et élu démocratiquement par ses pairs. Celle ci régissant la profession depuis plus de 60 ans comme vous le savez « parfaitement » puisque SFR en est désormais un « membre associé », vous vous adressez, de fait, à l’ensemble du secteur du monde des TIC. Ce qui n’est pas « rien ».

Pour vous donner un simple aperçu de cette détestable histoire, citons ici les écrits reçus d’un de vos conseils habituels dans son recommandé daté du 19 janvier 2006, qui m’écrivait au siège social de la sas mytelecoms au sujet de…l’ADTITE (…), écrit que je cite :

« …à lire la presse, il apparaît que vous avez mis vos menaces à exécution en assurant la diffusion publique, sous couvert d’une association ADTITE que vous présidez, d’informations à nuire à la réputation, la notoriété et l’image commerciale de la société NEUF TELECOM… ».

Ce qui n’a jamais été ni démontré ni étayé. Par contre SFR, repreneur de neuf cegetel, se « devra » de le faire, SFR venant aux droits de neuf cegetel, comme tout le monde le sait parfaitement. Sauf vous à lire votre courrier ?.

On ne défend pas sa vie et celle des siens sans aller au bout de ses propres convictions et de ses engagements.

En ce qui concerne SFR, « repreneur » de neuf cegetel, on ne saurait se reposer sur de simples « convictions » mais uniquement sur des faits. Et de nombreux écrits. Ceux produits par neuf cegetel, repris par SFR, entre autre. Les faits et les écrits seront-ils à leur tour « contredits » par SFR, repreneur de neuf cegetel ?. L’avenir nous le dira très rapidement. Mais je m’attends à tout… par grande expérience et « déjà » à vous lire…

Après plus de 3 ans de marasme, « je » choisis de ne plus faire ce qui m’avait été très clairement « demandé » (un pléonasme…) de faire pendant plusieurs années : me taire et subir. Avec le sourire en plus !.

Considérez que votre réponse, profondément méprisante à mon égard et à celle de mes proches, appelle à une action engagée, très déterminée et portée, pour cette fois-ci, à la connaissance de tous.

Je veux pouvoir me regarder en face un jour et que les miens soient à nouveau fiers de moi. Je l’espère (…).

Que ceux qui ont méprisé ma vie et celle des miens ne puissent le faire reste leur problème de conscience, de morale et d’éthique. Q’en pensez vous personnellement ?.

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées et vous souhaite une très agréable année 2011. Pour ma part, vous l’aurez compris, j’attaque SFR, le repreneur de neuf cegetel, après 9 ans de galère pour moi et les miens.

Philippe Fontfrède

ps : copie adressée à mon Conseil.

ps : il est toujours possible de commenter, de répondre,…, en utilisant “exclusivement” ce lien la charte du blog telecoms et comment me joindre….

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »