le blog telecoms relaie “SFR, venant aux droits de neuf cegetel face à un distributeur telecoms et administrateur de la Ficome : acte 4″,

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

confident and friendly business man portrait - isolated over a white background stock photo

le blog telecoms relaie “SFR, venant aux droits de neuf cegetel face à un distributeur telecoms et administrateur de la Ficome : acte 4″,

copie d’un courrier envoyé, seule la reproduction de l’adresse ne figure pas,

” Philippe FONTFREDE Frank CADORET

…….. Directeur Général

……………….. SFR

Tour Séquoia

1, place des Carpeaux

92915 Paris la Défense Cedex

Recommandé avec AR Le 1er février 2011,

Monsieur,

Mon courrier du 3 janvier 2010 auprès de vous reste sans retour de votre part.

Puisque SFR « feint » de ne rien connaître de mon histoire et affirme, selon votre courrier du 3 novembre 2010, ne pas avoir à assumer les litiges nés de neuf cegetel, je tiens à préciser ceci :

- 1/ dans mon engagement de distributeur telecoms, j’ai rencontré et j’ai subi des pratiques de la part des anciens hauts dirigeants de neuf cegetel,

- 2/ dans mon engagement bénévole et indépendant, en tant qu’administrateur de la Ficome, j’ai rencontré et j’ai subi des pratiques de la part des anciens hauts dirigeants de neuf cegetel,

- 3/ dans mon engagement bénévole et indépendant, en tant que fondateur de l’association de distributeurs telecoms l’ADTITE, j’ai rencontré et j’ai subi des pratiques de la part des anciens hauts dirigeants de neuf cegetel,

- 4/ en tant qu’entrepreneur, avoir côtoyé le groupe neuf cegetel a été très fortement préjudiciable à mon entreprise.

Sachant que presque 200 opérateurs telecoms ont pu exister dès l’ouverture du marché à la concurrence en 1998, comment se peut-il que seuls les hauts dirigeants de neuf cegetel se soient retrouvés sur mon chemin à 4 reprises et dans 4 de mes aventures toutes indépendantes les unes des autres ?. Ne trouvez vous pas cela étrange ?. Qu’avaient donc ces personnes pour se permettre d’agir ainsi ?. Pourquoi cet amalgame de leur part ?. Dans quel but ?.

Puisque vous feignez ne rien connaître de mon histoire (…), il va bien falloir se pencher sur ces faits et sur leurs conséquences. Des faits tous étayés par des écrits.

« J’ai failli disparaître » et j’ai mis plus de 3 ans pour me relever. J’ai eu peur tout simplement. Mal et peur aussi.

Puisque les pratiques rencontrées m’ont totalement isolé, je ne saurais défendre mon histoire et celle de mon entourage sans anticiper et vouloir me protéger cette fois-ci.

Si vouloir avancer et s’engager dans votre secteur, celui des telecoms, se résume à « disparaître » et à tout perdre, tout le monde comprendra le fait de vouloir me protéger cette fois-ci.

Je laisse la justice agir.

Je communique et je communiquerais très régulièrement par tous les moyens sur l’avancée de mon action.

Car il va bien falloir mettre à jour ce qui devait rester sous le silence.

Que SFR n’en soit pas satisfait ne m’importe plus.

Que d’autres (distributeurs telecoms, presse, justice,…) se reconnaissent dans ce qui sera mis à jour n’est pas de mon ressort mais de ceux qui ont pu ou « pourraient » encore avoir de telles pratiques. « Est ce possible ? » me direz vous ?. « Allez donc savoir…» vous répondrais-je.

Que la justice fasse son travail ; que la presse le fasse aussi.

Pour ma part, j’agis et il faut sans doute un très grand courage et une résistance à toute épreuve pour agir dans le seul but de voir cette sale histoire enfin se terminer de façon honorable.

J’en ai le droit ; ma famille aussi. Savez-vous ce que nous vivons depuis presque 10 ans ?.

Qui a provoqué ce marasme, tant de désarroi et cette grande souffrance pour moi et pour ma famille ?. Ni moi et encore moins ma famille.

Il va donc falloir que ceux qui en sont responsables assument un jour leurs pratiques et les conséquences qui en découlent.

Que cela vous plaise ou non, SFR, « venant aux droits de neuf cegetel » selon la formule consacrée, devra en assumer toutes les conséquences.

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

Philippe Fontfrède”.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »