« Vivendi devrait renoncer au bénéfice mondial consolidé ». SFR, vos distributeurs, ont-ils été doublement trahis ?. agence presse le blog telecoms http://telecoms.zeblog.com pose cette question.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

confident and friendly business man portrait - isolated over a white background stock photo

 

« Vivendi devrait  renoncer au bénéfice mondial consolidé ». SFR, vos distributeurs, ont-ils été doublement trahis ?. le blog telecoms http://telecoms.zeblog.com pose cette question.

 

Lyon, le 12 juillet 2011 – Depuis  2004, le Ministère de l’Economie cautionne-t-il la disparition des distributeurs de SFR ?. le blog telecoms  http://telecoms.zeblog.com écrivait déjà fin 2007 sur le sujet.

 

« Vivendi devrait  renoncer au bénéfice mondial consolidé » est le titre de l’article du 12/07/2011 paru sur le site les echos. Je le cite :

 

« …le quotidien ajoute qu’avec la prise de contrôle total de sa filiale télécom SFR, le bénéfice fiscal perd de son intérêt pour Vivendi… »,

 

« …il indique que Vivendi n’a pas voulu commenter cette information… »,

 

Puisque Vivendi ne veut pas commenter cette information, le blog telecoms va le faire en reprenant son article du 12/11/2007 intitulé « où en est la proposition 1891 enregistrée à la Présidence de l’Assemblée Nationale du 2 novembre 2004 ? »,

 

la proposition 1891 enregistrée à la Présidence de l’Assemblée Nationale le 2 novembre 2004, portait sur ce point :

 

« …le 26 août 2004, le Ministre de l’Economie et des Finances a accordé au groupe Vivendi Universal un agrément l’autorisant à adopter un régime dérogatoire, dit du bénéfice mondial consolidé…»,

 

« …Pour Vivendi, la baisse d’impôt consécutive à l’application de ce dispositif est estimée à 3,8 milliards d’euros d’ici à 2010… »,

 

« …En contrepartie (…) plus globalement, Vivendi a promis de créer 2 100 emplois sur 5 ans… ».

 

Vivendi, propriétaire de SFR, a-t-il tenu ses engagements : créer et pérenniser des emplois contre 3,8 milliards d’euros de baisse d’impôt ?.

 

Pour ce qui serait de l’emploi salarial « direct », je laisse à chacun de s’exprimer sur le sujet.

 

Par contre, sur les 10 000 distributeurs telecoms de SFR, Bouygues Telecom et France Telecom Orange laissés sur le carreau depuis 15 ans, les nombreux distributeurs SFR (Espaces SFR et tous ceux issus des rachats depuis 2001) ont-ils le droit de penser qu’ils ont été doublement trahis par SFR ?.

 

1/ d’abord en étant utilisé puis mis sur le carreau par SFR. Eux plus leurs salariés plus toutes les familles des distributeurs et de leurs salariés.

 

2/ ensuite, pour constater que SFR a pu bénéficier de 3,8 milliards d’euros de baisse d’impôt sur les bénéfices sans pour autant respecter ses engagements.

 

De fait, SFR a doublement trahi ses distributeurs telecoms. Le ministère de l’Economie actuel cautionne t il ce fait ?.

 

SFR, détenu par Vivendi à 100%, peut il « éclaircir » ce point crucial ?.

 

« En ce qui concerne mon sentiment sur le sujet » explique Philippe Fontfrède le créateur et développeur du site « le blog telecoms » http://telecoms.zeblog.com/ « ai-je le droit de dire que SFR se moque de ses distributeurs ?. Et continue de se moquer allègrement d’eux. Je trouve cette attitude éhontée totalement choquante. Elle est extrêmement nuisible à l’image de ceux qui agissent en tant que distributeurs telecoms et leur est fortement préjudiciable ».

 

ps : cet article envoyé directement par mail aux protagonistes pour recueillir leur sentiment sur la question, mail présenté sous forme d’un droit de réponse ou de commentaire, ce que la loi impose de faire à tout possesseur de blog personnel, comme tout un chacun le sait.

 

le blog telecoms, le blog pour connaître et mieux comprendre le monde des telecoms et de l’énergie.

2 045 articles publiés, sa communauté de 1 200 passionnés des telecoms et plus d’1 million de visites depuis le 24/11/2006.

Contact Presse : Philippe Fontfrède

http://telecoms.zeblog.com/

 

Rubrique « la charte du blog telecoms et comment me joindre ».

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »