« Vivendi SFR : votre assignation est pitoyable » vous répond [ LE BLOG TELECOMS ]

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Tableau noir avec une illustration World Wide Web.

[ LE BLOG TELECOMS ]

Communiqué de presse

Lyon, le 10 mai 2013

« Vivendi SFR : votre assignation est pitoyable » vous répond [ LE BLOG TELECOMS ]

1er février 2011, pour avoir mis en ligne en exclusivité la décision de la Cour de Cassation qui « condamne » Vivendi SFR et « donne enfin raison » aux Distributeurs Espaces SFR, Vivendi SFR a mis à exécution les « conseils amicaux » annoncés par son actuel Directeur Général Grand Public et Entreprises lors de son appel téléphonique en juin 2010. Pour ne pas les avoir « écoutés », assignation dès le 17 février 2011. La nouvelle « punition ». Combien déjà depuis 2004 ?.

« Menacer quiconque s’opposerait » serait donc une pratique courante dans le secteur de la Distribution des Nouvelles Technologies ?. Depuis 2004, on ne peut que le constater. A mon égard. Dans cet article mis en ligne le 16 janvier 2012 intitulé « Philippe Fontfrède : ma dérangeante vérité sur neuf telecom, SFR et la Ficome ». Le blog telecoms telecoms.zeblog.com relaie ». Article qu’aucun des protagonistes n’a osé « commenter » dans le délai légal de trois mois alors qu’ils en avaient tous la possibilité. Puisque la Loi oblige à donner cette possibilité. A l’égard d’avocats ou d’anciens Distributeurs Espaces SFR. Puisque Vivendi SFR a aussi assigné deux avocats (dont celui qui a gagné contre SFR en Cour de Cassation le 1er février 2011 !) et un ex Distributeur Espace SFR dans la foulée, le 17 mars 2011. Vivendi SFR a immédiatement perdu et Vivendi SFR a même été condamné.

Depuis 2011, nous savons tous ce qu’il fallait à tout prix « cacher » : comme la quasi-totalité des « fournisseurs » telecoms, Vivendi SFR a lui aussi volontairement « trompé » ses propres Distributeurs sur la vraie nature de ses contrats. Ce que je défendais dès 2004, ce que tout mandat d’Administrateur de la Ficome impose toujours de faire. Et que la Justice a reconnu à partir du 1er février 2011 en condamnant 8 fois depuis Vivendi SFR sur le sujet. Les « Distributeurs Espaces SFR » sont en fait des « salariés SFR ». Et même un « salarié d’un Distributeur Espace SFR » est un « salarié SFR ». Que coûte donc « théoriquement » la requalification d’un Réseau de 800 Espaces SFR ?. « Théoriquement » puisque, en « réalité », Vivendi SFR, n’a toujours pas requalifié son Réseau depuis… Des « salariés SFR » travaillent-ils donc « sans contrat » de travail et « sans fiche de paie » ?. Comment est-ce possible ?.

Je n’ai pas à revenir sur le contenu de cette si volumineuse assignation. Mais simplement sur l’intention de museler et de faire taire. Vivendi SFR est le repreneur financier de neuf telecom et ne fait que continuer ses « pratiques » à mon égard depuis 2004. A la lecture des 206 pages « initiales », Vivendi SFR vient d’en rajouter depuis…, on ne peut qu’en « sourire » tellement les propos sont « affligeants ». Comment ce si puissant groupe financier mondial, supériorité que Vivendi SFR n’oublie surtout pas de revendiquer dans son imposante assignation, peut-il s’abaisser à « assigner » un si modeste « blog personnel » ? Point que Vivendi SFR fait mine de ne pas comprendre. Mais qui a toute son importance…

Qui est ce groupe si « puissant » qui m’a assigné ?. Un groupe qui s’est construit sur la « tromperie ». Et qui, tout en profitant « gracieusement » du fruit des mes engagements bénévoles et de mon travail, lui aussi bénévole (…), ne supporte surtout pas la prise de parole indépendante et la contradiction. Et qui a démontré, par son assignation dans la juridiction de Vienne (38), avoir été totalement dépassé par le si modeste « bloggeur » personnel que je suis !.

Tromperies ?. Vivendi SFR a été condamné pour « entente illicite » avec Bouygues Telecom et Orange à une amende astronomique de 534 millions d’euros. Pour « clauses contractuelles abusives » pour avoir trompé ses clients. Pour « collusion frauduleuse » avec Teleperformances à 2 millions d’euros pour avoir trompé ses « 1 900 ex-salariés ». Ce que relate cet ouvrage SFR, les coulisses d’une machine à cash : Vivendi SFR a des pratiques similaires envers ses « salariés » et ses « distributeurs » ?. Pour « abus de biens sociaux » pour avoir trompé ses actionnaires. Pour « tromperie généralisée sur la vraie nature des contrats de distribution » envers ses « distributeurs », Vivendi SFR a été condamné 8 fois depuis 2011. Et Vivendi SFR nous donne des leçons ?.

Dénigrement de la Justice ?. Au hasard, deux exemples concrets.

1/ Cour d’Appel de Riom (63), jugement de février 2009 cité sur le site de Maître Thevenet Chariot qui a condamné neuf cegetel (devenu depuis Vivendi SFR) à la somme de 20 000 euros. Je le cite : « NEUF CEGETEL ayant refusé d’exécuter la décision », « les trois décisions rendues qui témoignent de l’acharnement de NEUF CEGETEL lequel, avec une mauvaise foi inqualifiable, avait multiplié les procédures abusives à l’encontre de sa cliente », « Il est malheureusement constaté que, hors procédures judiciaires, NEUF CEGETEL, continue à user de tels procédés », « la Société NEUF CEGETEL persiste à faire montre d’une résistance aussi indigne qu’insupportable dès lors que, trois mois après le prononcé de l’arrêt, elle n’a toujours pas réglé à sa cliente le montant des condamnations », « la société NEUF CEGETEL révèle ainsi une intention malveillante », « Une telle affaire interpelle gravement quant au comportement de la société NEUF CEGETEL dans ses relations avec ses clients, comportement qui affiche le plus grand des mépris », « confirmant ainsi qu’elle entend se placer au-dessus du droit et de la justice »,

2/ Juridiction de proximité de Vienne (38), jugement d’avril 2010 cité sur le site tabaka.blgspot qui a aussi condamné neuf cegetel (devenu depuis Vivendi SFR) à la somme de 20 000 euros. Je le cite : « le juge de proximité était saisi d’une exception d’incompétence par Neuf Cegetel et renvoyait donc l’examen de cette exception devant le Tribunal d’instance de Vienne. », « Neuf Cegetel estimait en effet que seul le Tribunal de grande instance pouvait statuer sur la liquidation de l’astreinte », « comme étant insusceptible de recours. Le 28 mai 2010, SFR décida de former un “contredit” contre ce jugement estimant que seul le Tribunal de grande instance de Vienne pouvait connaître de ce litige ».

Un seul exemple de « tromperie » de Vivendi SFR à mon égard ?. Pièce 17 de l’article du 16 janvier 2012, le DG actuel de SFR, Frank Cadoret affirme selon ses propos dans son mail daté du 7 juin 2010 qui confirme son appel téléphonique sur mon portable « personnel » : « … relative aux problèmes que vous avez rencontré dans le passé avec 9 telecom, personne ne sait vraiment de quoi il s’agit chez SFR… ». Comment alors Vivendi SFR a t il pu produire dans son assignation les pièces en conclusions 2, 3, 4, 5, 6 et 7 ?. Elles datent de 2005/2006 et sont toutes issues de… 9 telecom !. De qui Vivendi SFR chercherait à se moquer ?.

« Cette assignation, c’est l’arbre qui cache la forêt » : nous le savons tous depuis et l’avons bien compris. Je préfère me concentrer sur les 1ères lignes de mon article du 16 janvier 2012 que je cite « … tromperies, non-respect, mensonges, pressions, manipulations, menaces, mises à exécution de menaces, chantage, amalgames, abus de faiblesse, mises à mort,… ».

« Vivendi SFR : votre assignation est pitoyable » vous répond [ LE BLOG TELECOMS ].

« En ce qui concerne mon sentiment sur le sujet » explique Philippe Fontfrède le créateur et développeur du blog « personnel » [ LE BLOG TELECOMS ] http://telecoms.zeblog.com/ « « Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps. Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps », Abraham Lincoln. Vivendi SFR, selon vous, tout est dit ?. La partie de jeu de Go continue… ».

A propos : [ LE BLOG TELECOMS ] devient www.leblogtelecoms.fr. Dédié aux Distributeurs de Nouvelles Technologies, sa communauté actuelle de 4 500 abonnés a pour ambition de passer à 5 000.

Depuis sa création le 24 novembre 2006, à ce jour, déjà 2 454 articles publiés et d’1,50 million de visites. Twitter : @blogtelecoms. Contacts presse : Philippe Fontfrède.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »