« Pourquoi Numéricable ne rachètera pas les 300 Espaces SFR Indépendants : l’Airtime » explique [ LE BLOG TELECOMS ]

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Tableau noir avec une illustration World Wide Web.

[ LE BLOG TELECOMS ]

Communiqué de presse

Lyon, le 23 avril 2014

« Pourquoi Numéricable ne rachètera pas les 300 Espaces SFR Indépendants : l’Airtime » explique [ LE BLOG TELECOMS ]

Nouveau jeu de dupes de la part de Vivendi SFR ?. Ou serait-il possible que Numéricable n’ait pas vraiment bien « compris » ce que Vivendi lui vendrait ?. L’important est que tous les 300 Espaces SFR Indépendants le comprennent le plus vite possible. Explications.

Vivendi vendrait 800 Espaces SFR et, selon SFR, chaque Espace SFR aurait en moyenne 6 Salariés. Vivendi SFR oublie « ici » de faire la différence entre son Réseau en propre et les Indépendants, ceux qui ont réellement créé SFR. SFD et 5/5 représenteraient environ 500 Espaces SFR. Le reste serait donc composé de 300 Espaces SFR Indépendants, soit 2 100 personnes.

Que vient faire « l’Airtime » dans cette vente de SFR à Numéricable par Vivendi ?. L’Airtime est un pourcentage sur le montant de chaque facture mobile mensuelle versé par Vivendi SFR à un Espace SFR. Pour chaque ligne mobile ouverte par le Distributeur et sur la durée de vie du client. C’est ce modèle de « Récurrence », l’Airtime », qui a permis aux Espaces SFR Indépendants de pouvoir développer Vivendi SFR : sans eux, Vivendi SFR n’aurait eu ni la puissance financière ni commerciale de se créer et d’exister. Depuis, ce modèle coûterait cher à Vivendi SFR et représente son second écueil avec la requalification massive «  en cours » des « Espaces SFR Indépendants » en « Salariés SFR ».

Question idiote : « qui » assumera donc ces charges ?. Vivendi SFR agit pour ne surtout pas assumer… qui ne l’a pas encore compris ?. D’où l’empressement à vendre ?. Quand à Numéricable, celui-ci a annoncé « conserver les 800 Espaces SFR ». Serait-ce possible ?. En dehors du fait qu’additionner 800 Espaces SFR aux 200 Boutiques actuelles Numericable est un non-sens économique ?. Qui contredit la raison même « pourquoi » tous les Réseaux de Distribution « physiques » disparaissent dans tous les secteurs d’activité : Internet comme canal de vente ou comment Free Mobile avec 10 boutiques fait mieux, sur ce point, que tous ses concurrents.

Pourquoi « jeu de dupes » ?. Pour ne pas avoir à assumer ses responsabilités avant la revente effective, Vivendi SFR a tout intérêt à continuer, en silence, ce qu’il fait depuis 2012 : supprimer sans aucun ménagement les Petits Espaces SFR, les Indépendants. Plus d’Indépendants = plus du tout, ou moins, de contentieux pour la requalification. Plus d’Indépendants = plus d’Airtime à verser par Numéricable aux Indépendants SFR. Donc des économies très substantielles… l’acheteur et le vendeur seront ravis !. Leurs banques et actionnaires aussi !. On double les gains : d’abord, en ne payant plus le Distributeur Indépendant puisqu’après l’avoir « asphyxié », celui-ci disparaît. L’acheteur n’aura plus à verser cet Airtime. Ensuite et surtout, parce que les clients apportés par ce Distributeur Indépendant continueront d’être facturés par Numéricable. On résume ?. Pas de charges, rien que des profits… un joli tour de passe-passe. Mieux qu’à la Bourse, sans risque !.

Que Vivendi SFR fasse « ici » une différence de traitement dans son réseau de Distribution entre un « Distributeur Espace SFR en propre » et un « Distributeur Espace SFR Indépendant » est très clair. Cela se démontre facilement, « par exemple », dans les différences des conditions d’achats des packs « réservées » à ces deux catégories. Face à la destruction massive opérée par les équipes du fondateur et animateur du réseau de distribution, Frank Cadoret, le DG SFR, des Indépendants, cela permettra-t-il de constater, le moment venu, que Numéricable n’achètera « que » ce qu’on lui aurait vendu ?. Soit 500 Espaces SFR ?. D’où cette hypothèse de « jeu de dupes ».

Poussons cette hypothèse un peu plus loin ?. Je serais aux commandes de Vivendi SFR, je récompenserais même « grassement » mes équipes pour « qu’avant » la revente effective à Numéricable annoncée fin 2014 tous les Espaces SFR Indépendants aient tout simplement… disparus. Simple hypothèse, bien entendu.

« En ce qui concerne mon sentiment sur le sujet » explique Philippe Fontfrède le créateur du site [ LE BLOG TELECOMS ] « heureusement pour moi, je ne suis pas aux commandes de Vivendi SFR. Et comme je n’apprécie pas du tout certaines pratiques dans l’ensemble de ce secteur, je rassemble donc tous les Distributeurs depuis 2004. Et pas seulement ceux de SFR. N’en déplaise précisément à Vivendi SFR et Frank Cadoret… après « étrangement » avoir tout fait pour le faire taire, on n’a pas encore fini d’entendre [ LE BLOG TELECOMS ] parler !. Selon vous, quelles raisons poussent à attaquer un moyen d’expression et son fondateur en Justice pour tenter de les faire disparaître ?… Et ceci n’est pas une hypothèse ! ».

A propos : [ LE BLOG TELECOMS ] devient www.leblogtelecoms.fr. Son fondateur : 20 d’ans d’expérience du monde de l’Entreprise. Salarié et patron dans les TIC. Spécialiste de la Distribution de TIC : administrateur de la Ficome, créateur de [ l’ADTITE ], créateur de la Pétition « Vivendi SFR doit rembourser les 3,8 milliards d’euros d’avantage fiscal » et créateur du site « personnel » [ LE BLOG TELECOMS ] qui regroupe une communauté de 4 500 abonnés, des professionnels des TIC. Depuis sa création le 24 novembre 2006, à ce jour, déjà 2 549 articles publiés et plus d’1,70 million de visites. Twitter : @blogtelecoms. Contacts presse : Philippe Fontfrède.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »