« Le chemin entre SFR et le Tribunal de Commerce de Paris : un sans interdit ? » demande [ LE BLOG TELECOMS ]

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Tableau noir avec une illustration World Wide Web.

[ LE BLOG TELECOMS ]

Communiqué de presse

Lyon, le 21 mars 2015

« Le chemin entre SFR et le Tribunal de Commerce de Paris : un sans interdit ? » demande [ LE BLOG TELECOMS ]

Depuis des années, j’entends dire que les Distributeurs de SFR, comme les Espaces SFR, qui sont contraints d’aller en Justice, « perdraient » devant la Juridiction du Tribunal de Commerce de Paris. Et qu’ensuite, devant d’autres Juridictions, comme des Cours d’Appel ou la Cour de Cassation, par contre ceux-ci « gagneraient » contre SFR. Comment se peut-il ?.

Depuis 2004, j’ai acquis une très bonne connaissance du secteur de la Distribution du Numérique, tous réseaux et secteurs confondus. On ne me combat pas violemment et sans cesse pour rien (neuf telecom, SFR, Vivendi…). Pourtant, il est un fournisseur qui se « distingue » tant il revient de façon constante sur ses relations avec ses Distributeurs, Vivendi SFR, qui devient Numéricable SFR.

Contractuellement, SFR impose à tout Distributeur en cas de litige de saisir la seule juridiction, celle du Tribunal de Commerce de Paris. Puisque je connais très bien ce secteur, cela m’a interpellé. Les concurrents de SFR imposeraient-ils cette obligation à leurs Distributeurs ou Sous-Traitants ?.

J’ai donc cherché sur le Net des informations et les livre, à chacun de se faire son opinion. Celles-ci sont donc publiques, libre à chacun de réagir selon les modalités que la Loi permet : la Liberté d’Expression.

Quel est le cheminement d’un dossier lorsque SFR décide d’engager une procédure contre un de ses Distributeurs ?. C’est « obligatoirement » devant le Tribunal de Commerce de Paris :

Je me garderais bien de faire le moindre « commentaire »… la seule chose qui est « remarquable », c’est le nombre de fois où les Distributeurs SFR ont pu « gagner » face à SFR devant cette Juridiction : « jamais ». A chacun de se faire son opinion, je ne fais que relater des faits publiques.

« En ce qui concerne mon sentiment sur le sujet » explique Philippe Fontfrède le créateur du site [ LE BLOG TELECOMS ] dédié aux Distributeurs du Numérique et développeur de 2 595 articles depuis le 24 novembre 2006 auprès de sa communauté de 50 000 abonnés « chacun peut, selon la Loi, réagir ou commenter. Il suffit de demander mon adresse à… Vivendi SFR puisqu’on arrive en juin 2015 à la 21ème audience suite à leur si volumineuse assignation depuis février 2011 !. Que Vivendi SFR s’exprime, je leur donne une nouvelle fois la parole, on pourra « enfin » éclaircir tant de choses cachées depuis 2004. Ce qui est tant redouté depuis 2004 !. Ne pas le faire, serait-ce implicitement reconnaître cette « singularité » dans le cheminement d’un dossier devant cette Juridiction parisienne ?. On a 3 mois pour le savoir… je sais être patient. Au fait pour la « singularité gravitationnelle » communément appelée « trou noir », je cite cet article : « les scientifiques estiment que ce qui rentre dans un trou noir se disloque automatiquement ». Est-ce valable pour un Distributeur SFR ?. « Les trous noirs sont-ils des portails vers d’autres univers ? ». Est-ce le chemin entre SFR et le Tribunal de Commerce de Paris ?. Que la Lumière soit ! ».

A propos [ LE BLOG TELECOMS ]. Son fondateur : 20 d’ans d’expérience du monde de l’Entreprise. Salarié et patron dans le Numérique. Spécialiste et ardent défenseur de la Distribution du Numérique depuis 2004 : Administrateur de la Ficome, Créateur de [ l’ADTITE ], Créateur de la Pétition Vivendi SFR doit rembourser les 3,8 milliards d’euros d’avantage fiscal et Créateur du blog « personnel » [ LE BLOG TELECOMS ] qui regroupe une communauté de 50 000 abonnés, pas que des professionnels du Numérique. Depuis sa création le 24 novembre 2006, à ce jour, déjà 2 595 articles publiés et plus de 3 millions de visites. Twitter : @blogtelecoms. Contacts presse : Philippe Fontfrède.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »