« Vincent Bolloré, patron de Vivendi, a peur de la Pétition sur les 4 milliards d’euros ! » par [ LE BLOG TELECOMS ]

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

« Vincent Bolloré, patron de Vivendi, a peur de la Pétition sur les 4 milliards d’euros ! » par [ LE BLOG TELECOMS ]

[ LE BLOG TELECOMS ]

Communiqué de presse

Lyon, le 24 octobre 2015

« Vincent Bolloré, patron de Vivendi, a peur de la Pétition sur les 4 milliards d’euros ! » par [ LE BLOG TELECOMS ]

Vincent Bolloré veut tout museler, contrôler et écraser quiconque se mettrait en travers de son chemin. On le décrit comme autoritaire, voire colérique, avec une grande estime de sa personne. Alors, comment peut-on expliquer la raison pour laquelle il ne fait rien « contre » la Pétition Vivendi SFR doit rembourser 4 milliards d’euros d’avantage fiscal ?. Je travaille ce sujet depuis le 12 novembre 2007 et l’ai développé avec 32 000 Signataires depuis octobre 2013. Et je soutiens que Vincent Bolloré, patron de Vivendi, a « lui aussi » peur du sujet. Comme ses prédécesseurs ?.

> Comment se comporte Vincent Bolloré face à ceux qui s’opposent à lui ?. Rapide coup d’œil, non exhaustif, sur son actualité, entre « intimidations, censure et limogeages express » :

1 Vincent Bolloré aurait empêché la diffusion sur Canal+ du reportage Evasion fiscale, une affaire française sur les pratiques du Crédit Mutuel, principal actionnaire du groupe Bolloré,

2 Vincent Bolloré aurait (aussi) enterré une enquête sur la BNP,

3 Vincent Bolloré a porté plainte pour diffamation contre le site Internet Basta et contre Rue 89,

4 Vincent Bolloré a été auditionné le 24 septembre 2015 par le CSA sur « l’indépendance éditoriale », Fleur Pellerin, Ministre de la Culture « préparerait » un amendement « anti-Bolloré »,

5 Vincent Bolloré a voulu sacrifier les Guignols de Canal+ avant de faire marche arrière,

6 Vincent Bolloré voudrait sacrifier les Lapins Crétins,

7 Vincent Bolloré aurait critiqué une enquête sur l’Olympique de Marseille, partenaire de Canal+,

8 Vincent Bolloré aurait coupé les recettes publicitaires du journal Le Monde,

9 Vincent Bolloré aurait kidnappé un article publié sur la Nouvelle République sur l’Ecotaxe,

10 Vincent Bolloré aurait attaqué France Inter en diffamation,

11 Vincent Bolloré se serait auto censuré pour ne pas fâcher la RATP,

12 Vincent Bolloré aurait censuré Le Monde,

13

14 Vincent par-ci, Vincent par-là, Vincent à la montagne, Vincent à la mer…

> Donc Vincent Bolloré, tel un poisson carnassier Breton, mordrait tout ce qui bouge « mais » n’attaquerait pas l’Auvergnat que je suis dans la conduite de cette « Affaire Vivendi » ?. Cela n’a pas de sens… sauf, peut-être, « si » Vivendi, piloté par Vincent Bolloré, a peur de ce sujet ?. Qu’en pensent les 32 000 Signataires de leur Pétition, Contribuables financeurs de ces 4 milliards d’euros ?. Qu’en pensent les 577 Députés contactés, l’Europe contactée à Bruxelles, les Députés Européens contactés, tous les Ministères et Ministres contactés car intéressés par le sujet, tous les Partis Politiques interrogés en cette période électorale, tous les Journalistes et bien d’autres encore (je comprends que Vincent fasse très attention, ça en fait du monde) ?. Beaucoup pensent. D’autres freinent. Mais, le plus important, certains agissent. Car « cela suffit » !.

4 milliards d’euros encaissés par Vivendi pour, « en contrepartie », avoir détruit ou pas créé 7 033 Nouveaux Emplois en CDI. C’est aussi simple et cynique que cela !. Et c’est bien ce qui dérange Vivendi, filoguidé par Vincent Bolloré.

> Octobre 2013, mise en ligne de la Pétition : sa rapide expansion a fait peur à Vivendi. Au moment où Vivendi restructurait sa « dette mondiale de 17 milliards d’euros », avec les 30 000 Signataires, on s’est invité à la fête en rajoutant presque… 4 milliards d’euros supplémentaires. Cela faisait désordre auprès des Investisseurs, des Banquiers, des Acheteurs et des Actionnaires !. Le 24 octobre 2013, Vivendi a donc manœuvré, via sa filiale SFR, pour que « soudainement » son action en Justice contre moi depuis février 2011, pour une fois de plus tenter de me museler depuis 2004, soit présentée à la Présidence du Tribunal comme « leur volonté d’apaisement entre nous »… Pour information, à ce jour, toujours « aucun » élément écrit, formel et factuel me permet de constater que ceci est bien une réalité. Comment se peut-il ?. J’affirme donc que Vivendi, via SFR, a manœuvré la Justice et en Justice, pour « gagner du temps » dans sa restructuration. Depuis (Vivendi) SFR a (encore) perdu et (Vivendi) SFR a été condamné le 31 juillet 2015 contre moi, après 22 audiences, 4 ans ½ de procédure et 350 pages d’assignation. J’ai réagi depuis (…). Une plainte en diffamation est, de ma part, en cours contre Vivendi. Mais pas que cela. Je n’apprécie pas du tout les “menaces” proférées par téléphone (l’ex DG Grand Public SFR, blotti depuis chez Vivendi), depuis 2004, le “chantage” récurrent, les “pressions”, ceux qui « fouillent » dans mes factures téléphoniques personnelles, ceux qui “menacent” certains de mes correspondants, qui “s’acharnent” contre eux en Justice et qui, par dépit, les font mettre en examen, les constantes “intrusions” dans ma vie personnelle et tous les “amalgames”, les “mises à exécution de menaces”, les “manœuvres dilatoires” ou “procédures abusives”, les “manipulations”, toute forme de “harcèlement” y compris moral, le “dénigrement”, surtout en audience publique dans un Tribunal à l’encontre de ma « famille séparée » par ces toujours quelques mêmes personnes, la “diffamation” et autres « allégations mensongères », …, la lâcheté, la malhonnêteté, y compris  intellectuelle, le mépris et la petitesse d’Esprit.  Pas vous ?.

> Si Vivendi n’agit pas depuis fin 2013, malgré tout ce que je fais pour la Défense des Contribuables, l’Equité Fiscale devant l’Impôt entre tous les Contribuables, c’est que Vivendi a eu peur et que Vivendi a toujours peur du sujet. Donc : Vincent Bolloré a peur !. Il faut continuer pour obtenir le but affiché à tous : l’Ouverture d’une Commission d’Enquête Parlementaire sur Vivendi qui a encaissé 4 milliards d’euros pour avoir détruit ou pas créé 7 033 Emplois. Ni plus, ni moins. Car, comme dit l’adage populaire « qui ne dit rien consent ». L’Assemblée Nationale ne saurait contredire…

« En ce qui concerne mon sentiment sur le sujet » explique Philippe Fontfrède le créateur du site [ LE BLOG TELECOMS ] dédié aux Distributeurs du Numérique et développeur de 2 640 articles depuis le 24 novembre 2006 auprès de sa communauté de 50 000 abonnés « ceux qui pensent que le vrai intérêt du dossier serait dévoilé, donc prédictible et manipulable, se trompent… En vrai gourmand, je garde toujours le meilleur pour le dessert !. Au fait, Vincent et Patrick (Drahi), sur [ LE BLOG TELECOMS], le Patron, c’est Moi !. Votre assignation, bien qu’instructive, a été et reste minable… et totalement inutile. « Bon appétit ? »».

A propos [ LE BLOG TELECOMS ]. Son fondateur : Lanceur d’Alertes depuis 2005. 20 d’ans d’expérience du monde de l’Entreprise. Salarié et patron dans le Numérique. Spécialiste et ardent défenseur de la Distribution du Numérique depuis 2004 : Administrateur National de la Ficome, Créateur de [ l’ADTITE ], Créateur de la Pétition Vivendi SFR doit rembourser les 3,8 milliards d’euros d’avantage fiscal et Créateur du blog « personnel » [ LE BLOG TELECOMS ] qui regroupe une communauté de 50 000 abonnés, pas que des professionnels du Numérique. Depuis sa création le 24 novembre 2006, à ce jour, 2 640 articles publiés et plus de 3 millions de visites. Twitter : @blogtelecoms. Contacts presse : Philippe Fontfrède.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »