[ SFR : sa dernière manœuvre pour détruire ses propres Distributeurs ] révèle [ LE BLOG TELECOMS ]

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

[ LE BLOG TELECOMS ]

Communiqué de presse

Lyon, le 6 janvier 2017

[ SFR : sa dernière manœuvre pour détruire ses propres Distributeurs  ] révèle [ LE BLOG TELECOMS ]

Qui peut prétendre  ne pas être au courant depuis des années de la façon dont des gros « donneurs d’ordre » dans la Distribution du Numérique opèrent pour utiliser les PME et leurs Salariés, leurs propres Distributeurs ?. Avant de les liquider… Personne !. Donc, tout le monde sait parfaitement depuis des années… mais personne n’agit !. Et pourquoi donc ?.

SFR s’illustre, une nouvelle fois, avec ce tout dernier exemple. SFR se débarrasse depuis fort longtemps de ses Distributeurs Indépendants, ceux qui ont créé et construit SFR. Pas des Clients apportés à SFR par ses Distributeurs… et donc surtout pas du chiffre d’affaires mensuel que chacun de ses Distributeurs a apporté pour le compte de SFR !.

Parmi les Distributeurs, « certains » rencontrent des difficultés. La question n’est pas ici de savoir « pourquoi » ils les rencontrent. Mais bien de « prévenir » sur la façon dont cela se passe et des conséquences que cela amène : les Distributeurs et aussi tous les Députés, Sénateurs, ministères concernés,… pour qu’ils puissent se préparer ou agir pour nos gouvernants…

« Certains » Distributeurs doivent déposer le bilan. L’administrateur présente au Tribunal de Commerce un plan permettant de retrouver une santé financière sur une période d’observation d’environ 6 mois. Le principe du redressement judiciaire pour une société est de geler toutes ses dettes à la date du bilan, le temps de pouvoir se refaire une santé financière. Aux Etats Unis, cela se rapproche du Chapter 11 qui avait permis à l’industrie automobile américaine lors de la dernière crise financière majeure de se redresser…

Possible pour General Motors, Ford ou Chrysler « mais » pas possible pour SFR ?. Twittons-le à Donald Trump !. Souhaitable pour Notre Economie, pour Nos PME, pour Nos Emplois, ce que prêchent tous Nos Gouvernants et Prétendants à #2017 ou aux prochaines législatives, voire à #2022, #2027, #2032… « mais » pas possible pour SFR ?. Et comment serait-ce possible et acceptable ?. SFR utilise un texte de Loi du Code du Commerce qui permet de « compenser » les dettes connexes, le voici : « La règle légale visée à l’article L 622-7 du Code du Commerce indique l’application  du principe de compensation pour dettes connexes. Le jugement ouvrant la procédure emporte de plein droit, interdiction de payer toute créance née antérieurement au jugement d’ouverture, à l’exception du paiement par compensation  de créances connexes ».

Quelles relations entre SFR et ses Distributeurs ?. SFR fournit du matériel, des téléphones, et des services, des abonnements aux réseaux, à ses Distributeurs pour que ceux-ci les vendent dans leurs Espaces SFR. SFR facture chaque mois ses « prestations » à ses Distributeurs. Ceux-ci ont donc des dettes auprès de leur franchiseur/partenaire/fournisseur « exclusif » SFR. Inversement, pour chaque vente effectuée par un Distributeur dans son Espace SFR auprès d’un client grand public ou entreprise, SFR rémunère son Distributeur. Et c’est là que réside la « mécanique » insidieuse qui permet à SFR d’avoir cette emprise sur ses Distributeurs :  « la compensation ».

En effet, chaque fin de mois, SFR comptabilise ce qu’un Distributeur lui doit et ce qu’il doit à un Distributeur. Une balance comptable. Tant que les relations sont stables et honorables entre SFR et ses Distributeurs, cela permet à chaque partie de fonctionner. Mais lorsque SFR « décide » de se séparer, par exemple, de 5 000 personnes en 2017, on « oublie » avec tant que complaisance que ce sont, une fois de plus, les Distributeurs qui en paient le prix fort, en tant qu’immuable variable d’ajustement. Quelle est la limite entre complaisance et complicité ?. Moralement ou pénalement ?. Donc pour SFR, la compensation des rémunérations arrivants à échéance sur les dettes constitue la règle initiale.

Les Distributeurs sont donc confrontés à un tel schéma dans le cadre d’un dépôt de bilan. Ceux-ci, via un administrateur, seront dans la totale incapacité de refaire leur trésorerie nécessaire pour pouvoir poursuivre leur activité. Puisque SFR asphyxie leur trésorerie !. Les vases communiquants… ou comment un Distributeur s’épuise à écoper son bateau qui prend l’eau pendant que SFR éventre sa coque à coups de hache ?.

Questions à poser. Puisque le Distributeur pendant 6 mois règle tout ou partie de sa dette vis à vis de SFR, celui-ci ne le rémunérant plus grâce à la « compensation », mais qu’inversement SFR se rémunère en facturant tous les clients apportés par le Distributeur, on « pourrait » peut-être penser que SFR se rémunèrerait deux fois ?. Tout en faisant volontairement « couler » son Distributeur… Le beurre et l’argent du beurre ?. Qui a osé rajouter le sourire de la crémière en plus ?. Une série de questions, bien entendu !.

« La » question ?. Puisque SFR ferait tout pour que son Distributeur disparaisse, ne vaudrait-il pas mieux que le Distributeur demande immédiatement de déposer son bilan et la liquidation ?. Si l’objectif de SFR est en effet d’asphyxier son Distributeur tout en se payant sur son dos et se remboursant via la « compensation », alors le Distributeur ne peut-il « gagner » ces 6 mois ?. Le propos est-il suffisamment « clair » pour tout le monde ?.

Il existe désormais plusieurs moyens concrets de contrer cette nouvelle mécanique et d’en mettre en œuvre d’autres, déjà connus et éprouvés… face à d’autres mécaniques plus anciennes. Comment faire ?. Toujours aussi simple : en me contactant !.

« En ce qui concerne mon sentiment sur le sujet » explique Philippe Fontfrède le créateur du site [ LE BLOG TELECOMS ] dédié aux Distributeurs du Numérique et développeur de 2 706 articles depuis le 24 novembre 2006 auprès de sa communauté de 110 000 abonnés « il me vient cette nouvelle question : puisque des Distributeurs SFR ont réussi devant la Justice à définitivement faire requalifier leurs contrats de distribution avec SFR de « Distributeurs SFR » en « Salariés SFR », comment se peut-il alors que SFR se comporte de la sorte avec ses « Salariés requalifiés » ?. Autrement posé, pourquoi la Justice n’a jamais agi pour obliger SFR à requalifier son Réseau de Distribution ?. Le ferait-elle une fois que SFR s’en serait séparé, peut-être ?. Des questions toujours idiotes, bien entendu… ».

A propos [ LE BLOG TELECOMS ]. Son fondateur : 20 ans d’expérience du monde de l’Entreprise. Salarié et Patron dans le Numérique. Spécialiste et ardent défenseur de la Distribution du Numérique depuis 2004 : Administrateur National de la Ficome puis Créateur de [ l’ADTITE ] puis Créateur du blog [ LE BLOG TELECOMS ] qui regroupe 110 000 abonnés. Attaqué en Justice par Vivendi SFR début 2011 : après une procédure de « 4 ans et ½ » et le record mondial de « 22 audiences », Vivendi SFR a perdu et Vivendi SFR a été condamné !. Ardent défenseur de l’Egalité Fiscale : Créateur de la Pétition Vivendi SFR doit rembourser les 4,366 milliards d’euros d’avantage fiscal et ses 33 000 signataires puis Créateur du Site Egalite-Fiscale. Ardent défenseur des PME confrontées aux Dérives du RSI : Créateur du Site Stop-RSI. Depuis sa création le 24 novembre 2006, [ LE BLOG TELECOMS ] ce sont, à ce jour, 2 706 articles publiés. Twitter : @blogtelecoms. Contacts : Philippe Fontfrède.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »