[ Maître Gilbert Collard peut-il aider le Lanceur d’Alertes face à la Sécurité Sociale ? ] relaie [ LE BLOG TELECOMS ]

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

[ LE BLOG TELECOMS ]

Communiqué de presse

Lyon, le 27 janvier 2017

[ Maître Gilbert Collard peut-il aider le Lanceur d’Alertes face à la Sécurité Sociale ? ] relaie [ LE BLOG TELECOMS ]

Voici ce que je serais contraint d’envoyer et de diffuser pour que tout un chacun constate la façon dont on « déconsidère » réellement les Lanceurs d’Alertes et comment tous ceux qui sont sollicités pour Agir le font… ou pas. « NON, les Lanceurs d’Alertes ne sont ni protégés, ni rémunérés » comme l’affirmerait la Loi Sapin II. Suite de la démonstration ?.

« Cher Maître,

Je ne pensais pas revenir vers vous 10 ans après que vous ayez défendu les intérêts de ma société lyonnaise, la sas mytelecoms, dans ce conflit avec l’opérateur telecoms neuf telecom, devenu depuis Vivendi SFR puis SFR. Ceci n’est pas l’objet de cette démarche.

Depuis, il est connu de tous que, bénévolement, quotidiennement, sans relâche, contre vents et marées, j’ai continué de faire ce qui m’avait déjà été « empêché » d’accomplir (…) : regrouper et défendre les milliers de Distributeurs du Numérique, des PME, avec leurs milliers de Salariés face aux pratiques de leurs gros donneurs d’ordre comme, par exemple, SFR, Bouygues Telecom, Orange… Ce que je rencontre ou subis (…) depuis 2004 n’est pas l’objet de cette démarche. On n’aide surtout pas un Lanceur d’Alertes…

Depuis, il est connu de tous que, bénévolement, je défends « aussi » les intérêts des 45 millions de foyers fiscaux français dans ce qui se nomme « la rupture de l’égalité fiscale devant l’impôt entre les contribuables et quelques grands groupes ». Je suis ce Lanceur d’Alertes qui depuis fin 2013 a regroupé 33 000 Signataires autour de ma pétition Vivendi SFR doit rembourser les 4,475 milliards d’euros d’avantage fiscal aux contribuables. Mon action a été raillée, dénigrée, ignorée, empêchée,… « mais » Bercy a malgré tout opéré des contrôles fiscaux auprès de Vivendi !. Démarche constructive ou dilatoire ?. Une avancée importante qui a pour seul but, celui de récupérer et mieux partager ce qui appartient aux contribuables, comme les écoles, les hôpitaux,…, ou la Valorisation de ce que d’aucuns nomment le Bien Commun. Ce que je rencontre ou subis (…) depuis 2013 n’est pas l’objet de cette démarche. On n’aide surtout pas un Lanceur d’Alertes…

Depuis, il est connu de tous que, bénévolement, je défends « aussi » les intérêts des millions de Patrons de PME face aux pratiques de recouvrement de cotisations par le RSI. En cette période électorale, qui ne le dénonce pas après l’avoir ignoré ?. Ce que je rencontre ou subis (…) depuis 2005 n’est pas l’objet de cette démarche. On n’aide surtout pas un Lanceur d’Alertes…

Ma démarche ce jour est motivée dans cet article du 3 janvier 2017 publié sur mon Blog Personnel [ LE BLOG TELECOMS ] intitulé La Sécurité Sociale soutient-elle celui qui veut récupérer les 4,475 milliards d’euros de Vivendi SFR pour la sauver ?.

Malgré tant de démarches, perte de temps, mis en très grandes difficultés, personne ne m’aide. Est-ce la façon ont on déconsidère les Lanceurs d’Alertes ?. On ne soutient surtout pas les Lanceurs d’Alertes, malgré les affirmations de la Loi Sapin II… et ceux qui les relaient.

J’ai un réel souci, je l’expose brièvement : à quelques jours de cette ablation obligée de la moitié de mon poignet gauche suite à un grave accident de travail, un Médecin Conseil local a « estimé » que mon état serait « consolidé ». Il est vrai que c’est la seconde fois que cette « estimation » m’est réservée par ce même Médecin Conseil… Serais-je le seul dans cette délicate position ?.

Si cela était réel, alors pourquoi me retirer la moitié de mon poignet gauche ?. Par coquetterie, pour passer le temps ou perdre un peu de poids ?.

Dès réception de cette décision, juste avant Noël 2016, alors que 5 rendez-vous étaient prévus et connus de tous (…) pour mettre en œuvre cette opération exécutée par un des plus grands Professeurs mondiaux de la Chirurgie de la Main aux Hospices Civils de Lyon, je demande en retour une expertise médicale.

J’ai formellement questionné les responsables de la Sécurité Sociale qui ont pris cette décision sur leur « motivation ». Il m’a été répondu, par écrit, sur deux points très simples et très précis. Partant de la, j’ai immédiatement répondu de façon toujours factuelle, qu’à partir de documents écrits, ces deux points étaient faux (dans le sens littéral = le contraire de vrai ou réel). La Sécurité Sociale maintient sa décision malgré tout. Ne répond en rien à ces deux faits et demande de révision éventuelle. Confirme et se retranche derrière la seule option laissée à toute personne dans ce cas de figure : l’expertise médicale.

J’ai reposé le problème sous cet angle : à partir du moment où on sait formellement qu’une décision a été prise à partir d’un postulat de départ démonté comme faux (dans le sens littéral..), quelle est la valeur de la décision rendue ?.

Ensuite, toute expertise peut-elle ou doit-elle avoir lieu ?. Puisqu’elle est déclenchée à partir d’une décision contestable et contestée par les faits… Juridiquement parlant désormais.

Voici ce qui motive à me tourner vers vos compétences depuis 2006, car je n’ai aucun revenu depuis la décision du 19 décembre 2016… Cela ne gène personne !.

De plus, chaque jour qui passe voit, de fait, mon poignet gauche s’altérer, pour ce qui m’est empêché de faire par la Sécurité Sociale… qui le 19 décembre 2016 m’a reproché de ne pas avoir fait plus tôt : cette opération du poignet gauche !.

On appréciera la façon dont on traite, déconsidère ou récompense ce Lanceur d’Alertes qui a réussi à pouvoir combler instantanément le déficit de 2016 de la Sécurité Sociale grâce aux 4,475 milliards d’euros de Vivendi SFR !. Bravo ?.

Je vous reste disponible pour que cette situation inacceptable désormais soit traitée comme il se devrait et vous prie d’agréer, Cher Maître, l’expression de mes salutations distinguées ».

« En ce qui concerne mon sentiment sur le sujet » explique Philippe Fontfrède le créateur du site [ LE BLOG TELECOMS ] dédié aux Distributeurs du Numérique et développeur de 2 708 articles depuis le 24 novembre 2006 auprès de sa communauté de 110 000 abonnés « une question que d’aucuns me posent en ce moment : « tes casseroles que tu rencontres dans ta vie privée, parce celle ci n’en est qu’une parmi tant d’autres, ne crois-tu pas qu’elles seraient des retours de bâtons par rapport à tes Engagements et Victoires depuis 2004 ? ». La question est posée, à chacun de se faire sa libre opinion ».

A propos [ LE BLOG TELECOMS ]. Son fondateur : 20 ans d’expérience du monde de l’Entreprise. Salarié et Patron dans le Numérique. Spécialiste et ardent défenseur de la Distribution du Numérique depuis 2004 : Administrateur National de la Ficome puis Créateur de [ l’ADTITE ] puis Créateur du blog [ LE BLOG TELECOMS ] qui regroupe 110 000 abonnés. Attaqué en Justice par Vivendi SFR début 2011 : après une procédure de « 4 ans et ½ » et le record mondial de « 22 audiences », Vivendi SFR a perdu et Vivendi SFR a été condamné !. Ardent défenseur de l’Egalité Fiscale : Créateur de la Pétition Vivendi SFR doit rembourser les 4,366 milliards d’euros d’avantage fiscal et ses 33 000 signataires puis Créateur du Site Egalite-Fiscale. Ardent défenseur des PME confrontées aux Dérives du RSI : Créateur du Site Stop-RSI. Depuis sa création le 24 novembre 2006, [ LE BLOG TELECOMS ] ce sont, à ce jour, 2 708 articles publiés. Twitter : @blogtelecoms. Contacts : Philippe Fontfrède.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »